La diva mauritanienne Dimi prise d’un malaise cardiaque chez les Ouled Errachid à Laâyoune

La diva de la musique mauritanienne, Dimi Mint Abba a été victime d’un malaise cardiaque alors qu’elle animait un concert privé à Laâyoune.
Dans la journée du dimanche 22 mai, la chanteuse mauritanienne se trouvait dans la résidence privée de Hamdi Ould Errachid, président du conseil de la ville de Laâyoune, lorsqu’elle a ressenti subitement, vers le coup de 14h30 (heure locale), un malaise cardiaque. Elle  a été transportée d’urgence vers l’hôpital Moulay El Hacen Ben El Mehdi à Laâyoune, où elle a été admise dans un état comateux, au Bloc de la médecine intensive. A son admission, son état de santé était jugé préoccupant, par ses médecins traitants. Elle n’a pu reprendre conscience que le mardi 24 mai. La griotte mauritanienne a pu ainsi recevoir au chevet de son lit, la visite de nombreuses personnalités locales, dont Khalil Dkhil, wali de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia el Hamra et Hamdi Ould Errachid, frère de Khalihenna Ould Errachid, ancien ministre et actuel président du Corcas.
Selon les premières informations de sources médicales, l’état de santé de la diva s’est subitement dégradé suite à une forte fatigue de la star, dont le calendrier artistique était surchargé avec des soirées musicales quasi-ininterrompues.
Si pour le moment les pronostics de ses médecins traitants sont plus rassurants, Dimi Mint Abba pourrait être évacuée par avion vers le CHU Ibn Rochd de Casablanca, en cas d’aggravation de son état de santé.
En apprenant la nouvelle, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz a donné ses instructions « pour la prise en charge personnelle des frais des soins médicaux » de la diva de la musique mauritanienne.
Les proches de Dimi ont été submergés par les appels des nombreux fans de la diva qui s’inquiétaient pour le sort de leur chanteuse préférée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *