Remaniement : Benkirane doit faire gaffe

Après le départ des ministres controversés du gouvernement, Abdelilah Benkirane, confus, est à présent confronté au choix de remplaçants qui soient plus crédibles et plus fiables, selon des sources bien informées.

benkiraaneAlors qu’il a été chargé mardi par le souverain de lui soumettre des propositions de nomination aux postes vacants, le chef du gouvernement est interpellé sur ses futurs choix. Des ministres capables de caprices amoureux passéistes comme Lahbib Choubani et Soumaya Benkhaldoun ne doivent plus êtres tolérés, selon les mêmes sources.

Idem pour l’épisode du ministre Abdelaadim Guerrouj qui s’est laissé engluer dans l’affaire des chocolats. De tels écarts de comportement ont terni l’image de l’exécutif aux yeux de l’opinion publique et risquent, s’ils se répétaient, d’entacher celle du pays.

Des noms de prétendants ou d’éventuels remplaçants circulent sur les sites internet et les réseaux sociaux, mais cela n’empêche pas le chef du gouvernement de faire preuve de beaucoup de discernement dans ses futurs choix, d’après les mêmes sources.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *