Maroc- terrorisme : du bien-fondé de la politique de prévention

En matière de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, la politique proactive suivie par le Maroc montre chaque jour son bien-fondé, assurant au pays sécurité et stabilité dans un environnement violent et tourmenté comme le montre l’étude du célèbre institut américain IEP.

iep-gpi-marocDans son Indice mondial de la paix, le prestigieux Institute for Economics and Peace (IEP) relève la résilience du Maroc face au spectre de l’insécurité et du terrorisme qui ravagent plusieurs pays du Moyen orient et d’Afrique du Nord. Le royaume se place en tête des Etats d’Afrique du Nord dans le classement établi par l’IEP sur la base de plusieurs indices et critères rigoureux de paix et de stabilité. La stabilité dont bénéficie le Maroc n’est toutefois pas le résultat uniquement des mesures de sécurité et de prévention dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

Les diverses réformes politiques enclenchés depuis plus d’une décennie, ajoutées à un ambitieux programme de modernisation économique et à une pratique modérée de l’islam sous la conduite du souverain, Commandeur des croyants, forment également un terreau social peu propice aux idéologies fanatiques et sectaires. Ce sont là autant d’éléments qui expliquent, avec d’autres, que le Maroc soit demeuré à l’écart des querelles idéologiques et des affrontements armés qui secouent de nombreux pays arabes.

Ces déchirements ont penché la balance vers une situation d’instabilité et de précarité accrue dans le monde, relève l’IEP. L’année 2014 a ainsi été marquée par une réelle recrudescence du terrorisme, des conflits armés et du nombre de réfugiés et déplacés, constate l’Institut dans son étude.

Labass.net sur Google News