Palestine : l’OCI se mobilise à Rabat contre les exactions israéliennes

Le groupe de contact ministériel sur Al Qods Al Charif, réuni mercredi à Rabat, a décidé de réagir à la dangereuse escalade israélienne contre les palestiniens. A commencer par une action diplomatique destinée à mobiliser la communauté internationale contre les exactions d’Israël.

ociL’exacerbation des attaques de l’armée israélienne contre les palestiniens et les lieux de culte musulmans, ainsi que la poursuite de la construction de colonies dans les territoires palestiniens occupés, sont la trame de fond de la réunion de Rabat, convoquée à la demande du Maroc, le roi Mohammed VI étant le président du Comité Al Qods.

Le groupe de contact ministériel issu de l’Organisation de la Coopération Islamique sur Al Qods Al Charif, a ainsi opté pour une action directe auprès des grandes puissances. L’objectif est de dissuader Israël d’aller plus loin dans ses violations du droit international et des droits du peuple palestinien.

Présent au Maroc lors de cette réunion, le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al Maliki, a été clair sur l’urgence de la situation: Israël, a-t-il dit, a « pour la première fois dans l’histoire du conflit israélo-palestinien commis le 30 octobre dernier le crime le plus grave, en fermant les portes de la Mosquée Al Aqsa aux fidèles ».

Les membres du groupe de contact ont établi un calendrier de visites dans les grandes capitales, ainsi qu’à l’ONU et auprès des organisations internationales.

Le Comité restreint est formé de 9 Etats islamiques : Palestine, Arabie Saoudite, Azerbaïdjan, Egypte, Guinée, Jordanie, Malaisie, Maroc et Turquie. Parlant au nom de la Oumma islamique dans son ensemble, ce groupe de contact entend défendre auprès de la communauté internationale et des pays influents dans le monde, la nécessité d’obliger Israël à mettre un terme aux violences perpétrées contre les civils palestiniens.

Il s’agit également de défendre la préservation de l’identité arabo-islamique de la ville sainte qu’Israël tente de dénaturer graduellement, tout en préservant le patrimoine culturel et humain d’Al Qods Al Charif.

Ce groupe de contact ministériel de l’OCI a été institué en décembre 2013 à Conakry et confirmé lors de la 20ème session du Comité Al Qods, réunie en janvier dernier à Marrakech.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *