Renault-Tanger:100.000 véhicules pour sa deuxième année

sandero-tanger-medRenault-Tanger a le vent en poupe. En 2013, la marque au losange a produit plus de 100.000 véhicules, une performance qui confirme les prévisions de croissance de la grande usine du nord du Maroc.
Plus de 90% des véhicules sortis des chaînes sont allés à  l’export. Les 100.940 Lodgy, fourgonnettes Dokker et Sandero construits ont été exportés vers la France, la Turquie et l’Allemagne, principales destinations sur une soixantaine de pays. D’autres marchés devraient suivre avec l’entrée en jeu de la deuxième phase du projet en octobre dernier. A partir d’avril, le Panama recevra ses premiers véhicules produits par l’usine tangéroise, qui a également exporté des pièces détachées vers le marché brésilien. En 2014, une partie de la production des pièces détachées pour la Logan et la Sandero sera exportée vers le marché indien.
L’usine géante de Melloussa devrait aussi répondre à la demande croissante pour la Dacia Sandero, qui remporte un grand succès. A terme, la méga usine Renault-Tanger devrait produire 340.000 véhicules par an. Le management de Renault envisage même de porter la production annuelle à 400.000 véhicules en fonction de la demande à l’international. Le nombre de collaborateurs reflète cette évolution, puisqu’il a été porté de 4200 en 2012 à 5500 en 2013. Le chiffre de 6000 collaborateurs devrait bientôt être atteint.
Inaugurée début 2012, l’usine Renault-Tanger, la plus importante d’Afrique, a bénéficié de plusieurs facteurs avantageux qui expliquent largement sa réussie : La proximité du grand port à conteneur de Tanger-Med, de faibles coûts salariaux, une main d’ouvre bien formée et les avantages qu’offrent la TFZ, la zone franche de Tanger. Avec de tels arguments, le Maroc envisage d’attirer d’autres grands constructeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *