Près de 10% des transferts des MRE orientés annuellement vers l’investissement

Près de 10% des transferts des Marocains résidant à l’étranger (68 milliards de dirhams en 2020), sont orientés annuellement vers l’investissement, principalement, dans le foncier et l’immobilier, a indiqué, mardi à Casablanca, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Environ 15% des transferts des MRE sont captés par l’épargne, alors que l’essentiel de ces envois est orienté vers la solidarité et le soutien aux familles, a précisé M. Benchaâboun lors d’une séance de travail organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) à travers sa région MeM by CGEM, autour des opportunités d’investissement au Maroc.

Il s’agit de tirer profit du savoir-faire des Marocains du Monde, une communauté qui a développé « un réseau relationnel, commercial et technologique, sur lequel le Maroc peut capitaliser pour résoudre la problématique de la relance », a ajouté le ministre.

Il s’est réjoui de la hausse soutenue des transferts des MRE, en dépit des contraintes économiques entraînées par la crise sanitaire, ce qui reflète « la solidité des liens entre le Maroc et cette communauté ».

« Globalement, ce que nous observons depuis plusieurs décennies, c’est que ces transferts évoluent d’une manière régulière et continue indépendamment des crises et des événements qui pourraient avoir lieu ».

L’année 2020 a démarré avec une baisse des transferts des MRE qui était normale eu égard à l’impact de la crise de la Covid-19, a-t-il rappelé, ajoutant qu’à l’issue du premier semestre le trend haussier de ces envois a rapidement repris pour terminer l’année avec une hausse de 5%.

Labass.net sur Google News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *