L’Université Ibn Tofail enregistre la première cession d’un brevet d’invention au privé

L’Université Ibn Tofail de Kénitra a enregistré une première, avec la cession à la société privée Agricultural And Trading Company (ATRACO SARL) du brevet d’invention portant sur la production, la formulation et le recyclage d’un produit biofongicide et biostimulant.

Il s’agit d’un produit biofongicide et biostimulant objet du brevet MA 41534, développé par l’équipe de botanique, biotechnologie et protection des plantes du laboratoire des productions végétales, animales et agro-industrie de la faculté des sciences de Kénitra.

Ce produit à base de Trichoderma asperellum est susceptible d’application industrielle et présente une utilité déterminée, probante et crédible.

Cette première cession du genre au niveau national a fait l’objet d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi, et du ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

La cession du brevet d’invention s’inscrit dans le cadre de la stratégie de l’université pour la commercialisation de la propriété intellectuelle, avec comme objectif la valorisation et le transfert des résultats de la recherche académique au monde socio-économique sous forme de produits et services, ainsi que la promotion du partenariat public-privé.

Pour le directeur général de la société ATRACO SARL, Abdelmoti Albatnan, il s’agit d’un micro organisme biofongicide biologique à base de Trichoderma asperellum qui sera utilisé par les agriculteurs afin de protéger leurs systèmes racinaires contre tous les ravageurs et les pathogènes du sol.

« La production, l’utilisation et l’exploitation de ce produit ne se fera que dans deux ans, car il faut préparer l’homologation et l’usine de production », a-t-il expliqué, notant qu’il s’agit d’un investissement d’environ 1,5 million de dollars.

Labass.net sur Google News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *