Moncef Slaoui présente sa démission de l’opération Warp Speed

Le scientifique marocain Moncef Slaoui, Conseiller principal de l’opération de vaccination aux États-Unis, « Warp Speed », a présenté sa démission à la demande de la prochaine administration américaine de Joe Biden.

Moncef Slaoui quittera ses fonctions dans un mois, après avoir dirigé l’effort sans précédent du gouvernement américain pour développer un vaccin sûr et efficace contre la Covid-19 avant fin 2020.

Le docteur immunologiste maroco-américain avait précédemment annoncé son intention de démissionner une fois que deux vaccins et deux thérapies pour la Covid-19 étaient sur le marché.

Cet objectif a été atteint le mois dernier avec l’approbation par les autorités sanitaires américaines des vaccins de Moderna et de Pfizer.

Dr Saloui avait indiqué, la semaine dernière, vouloir prolonger son mandat de quelques semaines « pour s’assurer que l’opération continue d’être aussi performante pendant la période de transition ».

« Nous atteignons un stade où ma valeur ajoutée est plus limitée », avait-il affirmé. Bien que la campagne de vaccination n’a pas été aussi rapide qu’espéré aux États-Unis, la vitesse du développement du vaccin, supervisé par Dr Slaoui, a dépassé les attentes.

Deux vaccins ont été autorisés aux États-Unis avec une efficacité de 95% contre le virus en moins d’un an.

Labass.net sur Google News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *