Réforme du système éducatif: Assistance technique de la Banque mondiale et du Royaume-Uni au Maroc

Une convention d’assistance du chantier de réforme du système éducatif au Maroc a été signée, mercredi à Rabat, par le Royaume Uni et la Banque Mondiale, avec pour objectifs d’apporter une assistance technique au système éducatif marocain en vue de combler les lacunes en matière de pauvreté d’apprentissage remarquée pendant la crise Covid-19.

Il s’agit aussi de promouvoir le recrutement d’enseignants qualifiés, sur la base de compétences académiques et non académiques, telles que les compétences émotionnelles, personnelles et comportementales.

Signée par l’ambassadeur du Royaume-Uni, Simon Martin et le directeur pays de la Banque Mondiale (BM), Jescko Hentschel, cette convention intervient dans le cadre de la mise en œuvre effective de la loi-cadre N°51.17 relative au système de l’éducation, de l’enseignement, de la formation et de la recherche scientifique.

A cette occasion, le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du Gouvernement, Saaid Amzazi, a salué l’action « louable » du Royaume-Uni et de la Banque mondiale dans l’accompagnement du Royaume dans le déploiement du chantier de réforme du système éducatif et la promotion de l’expérience et de l’expertise dans le domaine de l’enseignement.

A cet égard, le responsable gouvernemental a mis en exergue l’impact significatif de la pandémie de Covid-19 sur le système éducatif, relevant que cette crise peut constituer une occasion pour accélérer le processus de réforme de l’éducation nationale, notamment en matière de digital.

Labass.net sur Google News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *