Sao Tomé-et-Principe soutient l’action du Maroc pour le rétablissement de la libre-circulation à Guerguarat

La ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Communautés de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe, Mme Edite Ten Jua a exprimé, vendredi à Rabat, son soutien aux actions pacifiques entreprises par les autorités marocaines afin de rétablir la libre-circulation des biens et des personnes au poste-frontière Guerguarat entre le Maroc et la Mauritanie.

Lors d’un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, la ministre santoméenne a condamné le blocage perpétré par le polisario à Guerguarat, en violation des résolutions des Nations Unies et du rôle de l’Union Africaine qui soutient le processus politique, appelant à une solution pacifique.

Elle a aussi réaffirmé la position constante de son pays de soutien à la marocanité du Sahara et l’intégrité territoriale du Royaume.

Au cours de ces entretiens, les deux ministres se sont félicité de l’ouverture du Consulat Général santoméen à Laâyoune en janvier 2020, et de l’annonce faite à cette occasion de l’ouverture d’une Ambassade résidente à Rabat au cours de cette année.

Dans une déclaration à la presse, la ministre santoméenne a en outre exprimé la détermination de son pays à renforcer les relations d’amitié et de coopération avec le Maroc, de manière à contribuer à la promotion de la coopération Sud-Sud.

Elle a rappelé que la coopération avec le Royaume comprend plusieurs domaines dont l’éducation et la formation dans des secteurs clés tels que l’agriculture, la pêche, le tourisme et les énergies renouvelables, soulignant que la feuille de route de coopération bilatérale signée à l’issue de ses entretiens avec M. Bourita permettra au secteur privé marocain de participer à des projets structurels à Sao Tomé-et-Principe.

Labass.net sur Google News