Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Mahjoubi Aherdan

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mahjoubi Aherdan, décédé dimanche matin.

Dans ce message, le Souverain affirme avoir appris avec une “profonde affliction” la triste nouvelle du décès de feu Mahjoubi Aherdan, le président d’honneur et le leader fondateur du Parti du Mouvement Populaire, implorant le Tout-Puissant de l’accueillir parmi Ses serviteurs vertueux.

En cette triste circonstance, SM le Roi exprime aux membres de la famille du défunt, et à travers eux à sa grande famille politique nationale, en particulier, le Parti du Mouvement Populaire, et à l’ensemble de ses amis et fans, Ses vives condoléances et Sa sincère compassion, suite à cette perte douloureuse.

Le Souverain dit se remémorer avec estime les grandes qualités patriotiques sincères du défunt incarnées, des décennies durant, dans son parcours militant et politique riche, au service des intérêts suprêmes de la Patrie, notant qu’il a fait montre d’un attachement ferme aux constantes et aux valeurs sacrées de la Oumma et d’une loyauté sans faille aux Glorieux Trône Alaouite.

Feu Aherdan a servi son pays à travers ses œuvres louables et son engagement précoce dans la résistance à l’occupation et la défense de l’indépendance du Maroc et son intégrité territoriale comme il a fait preuve de compétence dans les différentes hautes responsabilités gouvernementales qu’il a occupées avec dévouement et abnégation, relève le message royal.

Le Souverain indique en outre que l’esprit artistique du défunt a donné lieu à des œuvres distinguées à travers lesquelles il a transmis son expérience politique et l’authenticité de son environnement culturel, en écrit comme en peinture, outre sa connaissance minutieuse de l’histoire ancestrale du Maroc.

Partageant les sentiments des membres de la famille de feu Aherdan suite à cette perte cruelle, SM le Roi implore le Très-Haut de leur accorder patience et réconfort et de rétribuer amplement le défunt pour les grands sacrifices et les services louables rendus à sa Patrie et de l’agréer dans Ses vastes paradis parmi les vertueux et les martyrs.

“Et fais la bonne annonce aux endurants qui disent, quand un malheur les atteint : Certes nous sommes à Dieu et c’est à Lui que nous retournerons. Ceux-là reçoivent des bénédictions de leur Seigneur, ainsi que la miséricorde et ceux-là sont les biens guidés”. Véridique est la parole de Dieu.

Labass.net sur Google News