Contribution de solidarité: Les précisions de Benchaâboun

La contribution de solidarité contenue dans le PLF 2021 sera limitée aux personnes physiques dont le salaire net annuel est de 120.000 dirhams, soit 10.000 dh par mois, et les entreprises dont les bénéfices dépassent 5 millions de dirhams.

L’annonce a été faite lundi par le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, lors de sa présentation du Projet de loi de finances « PLF 2021 » devant les deux chambres du Parlement dans un contexte difficile de crise sanitaire du Covid-19.

Il est prévu que cette participation permettra de récolter 5 milliards de dirhams (MMDH) versés au Fonds d’appui à la cohésion sociale, a souligné le ministre, précisant que ce Fonds verra ses attributions s’élargir pour englober les organismes de protection sociale, et portera désormais le nom « Fonds d’Appui à la Protection sociale et à la Cohésion Sociale ».

D’autre part, le lancement de la généralisation de la couverture sanitaire obligatoire, à partir du 1er janvier 2021, est une première phase dans le cadre de la généralisation de la couverture sociale lancée par SM le Roi Mohammed VI lors du discours du Trône, constituant ainsi une orientation majeure du PLF 2021, a ajouté Mohamed Benchaâboun.

Parmi les points clés du PLF 2021 figurent le renforcement du dispositif médical avec une enveloppe globale de 3,135 MMDH, ainsi que l’appui à l’économie et à la préservation de l’emploi à travers des mesures en faveur des entreprises impactées.

Labass.net sur Google News