Décès du comédien Anouar Al Joundi

Le comédien et dramaturge Anouar Al Joundi est décédé mardi à Rabat à 59 ans d’une longue maladie, après une vie consacrée depuis son plus jeune âge au théâtre, au cinéma et à la télévision, son père et sa mère ayant eux-mêmes marqué la scène artistique nationale.

Son père, feu Mohamed Hassan Al Joundi était un géant de l’art qui avait enrichi de ses œuvres la scène théâtrale et cinématographique marocaine et arabe.

Feue Fatima Benmeziane, la mère d’Anouar Al Joundi, elle aussi a marqué de son empreinte le monde de l’art grâce à de nombreuses œuvres dans le théâtre, le cinéma et la télévision.

Anouar a commencé très tôt sa carrière artistique, en se distinguant dès l’âge de 12 ans, par son rôle d’un enfant palestinien dans la pièce de théâtre « Al Qadia », écrite par son père.

Anouar Al Joundi a marqué de son empreinte la scène artistique en présentant plusieurs œuvres dans les domaines de la mise en scène et du jeu d’acteur, avec une touche qui incarnait sa vision.

Le défunt a également écrit plusieurs pièces de théâtre et participé à des œuvres cinématographiques et télévisées, notamment le film « Abdou chez les Almohades » et les séries « Al Oussia », « Rabii Cortoba » et « Zhar Al Batoul ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *