Le déficit budgétaire s’aggrave à 46,5 MMDH

Le déficit budgétaire a atteint à fin août 2020 46,5 milliards de dirhams (MMDH), contre 30,7 MMDH à la même date de l’année dernière, selon le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.

Par rapport au mois de juillet, ce déficit est en augmentation de 4,6 MMDH, dont 3,9 MMDH correspondent aux dépenses d’investissement du mois, d’après la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée par le ministère.

Si l’on exclut l’excédent enregistré par le Fonds spécial de gestion de la pandémie Covid-19, le déficit s’élève à près de 55,5 MMDH, en aggravation de près de 24,8 MMDH par rapport à la même période de l’année 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *