Covid-19: Les conditions de prise en charge à domicile des cas asymptomatiques

Face à la hausse constante du nombre de contaminations au Covid-19, les autorités sanitaires ont annoncé mercredi un nouveau protocole de prise en charge à domicile des cas asymptomatiques, comme alternative à l’hospitalisation afin de soulager les hôpitaux.

La prise en charge à domicile est réservée uniquement aux cas asymptomatiques qui répondent à des critères précis et aux conditions d’isolement, a souligné le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet.

Parmi ces conditions, « l’absence de facteurs de risque comme l’âge avancé, les maladies chroniques, la grossesse et l’allaitement », a expliqué le responsable, précisant que la prise en charge à domicile s’applique dans des conditions favorables pour l’isolement, notamment une chambre individuelle bien aérée et l’absence de personnes vulnérables vivant sous le même toit.

« Ce protocole émane d’un certain nombre de constatations et de données sur le terrain qui ont révélé qu’une grande partie des cas asymptomatiques refusent d’être traités au sein d’un établissement hospitalier, puisqu’ils n’ont aucun signe clinique et qu’ils se portent bien. Pour eux, ils ne sont pas malades et il est très difficile de les convaincre d’une prise en charge à l’hôpital », a ajouté Mouad Mrabet.

« Face à ce constat, le Comité scientifique technique et consultatif du ministère de la Santé pour la gestion de la Covid-19 a recommandé que les gens ne présentant pas de signe clinique peuvent être pris en charge chez eux tout en s’inscrivant dans les directives de toutes les organisations internationales ».

Une telle démarche permettra à la fois d’alléger la pression sur les structures hospitalières et de satisfaire un grand besoin émanant de cette catégorie, a souligné le responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *