Maroc: Aguila Saleh propose une initiative de sortie de crise en Libye

Aguila Saleh, le président de la Chambre des représentants libyenne (Est), arrivé dimanche au Maroc, a indiqué lundi que sa visite s’inscrivait dans le cadre de la recherche du soutien du Royaume à son initiative pour une sortie de crise en Libye.

Lors d’une conférence de presse conjointe à Rabat, avec son homologue marocain, Habib El Malki, Aguila Saleh a fait état d’une initiative qui s’inscrit dans le prolongement de l’accord politique de Skhirat, signé en décembre 2015 au Maroc.

Cette initiative portée par Aguila Saleh préconise la formation d’un Conseil présidentiel dans la perspective de parvenir à une solution politique à la crise, avec notamment la tenue d’élections législatives et présidentielles.

Les entretiens de Aguila Saleh avec les responsables marocains interviennent sur fond d’informations faisant état d’une rencontre prévue, à Rabat, avec le président du Haut Conseil d’Etat (Ouest), Kahled Al Machri.

Si cette rencontre se confirmait, il s’agirait d’une activation du rapprochement entre les deux protagonistes de la crise libyenne, alors que le rapport de force sur le terrain a imposé au maréchal Khalifa Haftar de se retirer à l’Est, après l’échec de son offensive contre Tripoli.

Ces développements interviennent dans le contexte des efforts de recherche d’une sortie de crise, après des années de chaos politique et d’affrontements entre milices armées en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *