Coupure d’électricité à Casablanca: ONEE et Lydec se renvoient la balle

Après la coupure d’électricité survenue mercredi matin à Casablanca, causant des complications pour les habitants et différents secteurs, dont l’arrêt du trafic sur les deux lignes du tramway, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a démenti « formellement » être à l’origine de la coupure.

« L’Opérateur Système de l’ONEE dément formellement être à l’origine de cet incident. Le poste de distribution siège de cet incident est toujours alimenté par le réseau ONEE Très Haute tension (225 kV) », souligne l’Office, dans un communiqué.

Lydec, opérateur d’eau et d’électricité dans la métropole, avait indiqué que la coupure était intervenue au niveau du réseau d’électricité Moyenne Tension « en liaison avec une perturbation technique des lignes très haute tension ».

Ces lignes alimentant les 3 postes-source de Lydec (Ouled Haddou, ADE et Dar Bouazza), ont « provoqué à leur tour la coupure de plus de 1.000 postes de distribution publique, alimentant plus de 200.000 clients Basse Tension », avait expliqué Lydec.

D’après l’opérateur d’eau et d’électricité de Casablanca, « la remise du courant se fait de façon progressive en utilisant les interconnexions avec les autres postes sources de Lydec, en veillant à l’optimisation des délais de rétablissement », en coordination avec le Dispatching National de l’ONEE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *