L’avocat Mohammed Ziane suspendu d’exercer pour une année

L’avocat Mohammed Ziane a été suspendu d’exercer pour une année par la chambre de consultation près la Cour d’appel de Rabat, qui a fait valoir ses plaidoiries «hors contexte» dans le procès du journaliste Taoufik Bouachrine.

Les mesures disciplinaires dans les cas se rapportant à des avocats sont du ressort du barreau. Mais en l’absence de réaction de ce dernier, le Parquet est en droit de saisir la chambre du conseil près la Cour d’appel de la circonscription judiciaire concernée.

Le 26 mars 2019, la même chambre de consultation avait décidé d’interdire Me Ziane d’exercer pour une période de trois mois. Elle avait accusé l’avocat de «transgressions professionnelles, d’allégations et d’actions contraires aux règles et à l’éthique de la profession».

Des sources proches du dossier précisent que Me Ziane, ancien ministre des Droits de l’homme, compte introduire un recours devant la Cour de Cassation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *