Début des examens du baccalauréat sur fond de mesures anti-Covid-19

L’examen national unifié du baccalauréat a démarré vendredi au Maroc pour les 441.238 candidats de la session normale, sur fond de mesures sanitaires et préventives pour lutter contre la propagation du Covid-19.

L’examen de cette année se déroule en deux pôles: les 3 et 4 juillet pour la littérature et l’enseignement originel et du 6 au 8 juillet pour les sciences-techniques et le bac professionnel, alors que les résultats de cette session seront annoncés le 15 juillet.

Compte tenu de cette situation particulière, quelques 2.155 centres d’examen ont été mobilisés, répartis sur 100 salles couvertes, 145 amphis et 1.910 établissements scolaires, avec une limite de 10 candidats par salle.

Le nombre de candidats scolarisés est de 318.917, dont 282.048 inscrits dans le secteur public (soit 64% du total des candidats) et 36.869 dans le secteur privé (8%), tandis que 49% des candidats sont de sexe féminin. De même, 72% des candidats au baccalauréat sont scolarisés et 28% sont libres, soit 122.321 candidats.

En outre, 249.338 élèves (57%) passent un baccalauréat scientifique ou technique, soit une évolution de 1,9% comparé à l’année dernière. Les branches littéraires et l’enseignement originel viennent en deuxième position, avec un taux de 41%, soit 181.234 candidats (-3,3 %), suivies des branches professionnelles, avec 10.666 candidats répartis en 19 filières, soit +19,8% comparé à la session de 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *