Egypte: Deux moines condamnés, dont l’un à mort, pour le meurtre d’un évêque

La Cour de cassation égyptienne a condamné, mercredi, deux moines coptes l’un à la peine de mort, le second à la perpétuité, pour le meurtre d’un évêque, il y a deux ans.

Ces condamnations dans le milieux de l’Église copte interviennent après la mort, en juillet 2018, de l’évêque Épiphanius, 68 ans, qui a été retrouvé mort de blessures à la tête, dans le monastère qu’il dirigeait à Wadi el-Natroun (80 km au nord-ouest du Caire).

Le procureur a indiqué qu’un des moines, Isaïe al-Makari, avait avoué avoir frappé l’évêque avec une barre de métal, avec la complicité du second moine, Philotheos al-Makari.

En avril 2019, la justice égyptienne avait condamné à mort les deux moines. Mercredi, la cour de Cassation a confirmé cette décision tout en réduisant la peine de Philotheos à 25 ans de prison, soit la perpétuité en Egypte.

Des rumeurs avaient circulé sur de possibles motifs du meurtre, dont l’ambition ou des affaires de mœurs, mais les autorités ont simplement évoqué des «différends» entre les trois hommes d’Eglise. Les Coptes représentent de 10 à 15% des 100 millions d’Egyptiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *