Assemblage de bus: 41% d’intégration locale pour Irizar Maroc

L’assemblage de bus assuré par Irizar Maroc, dans le cadre du renouvellement du parc de transport urbain de Casablanca, a atteint un taux d’intégration locale de 41% avec un objectif à terme de 60%, a annoncé jeudi à Skhirat, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

« Nous sommes aujourd’hui à 41% de taux d’intégration marocain et l’ensemble de la chaîne est en train de monter en gamme avec un objectif d’atteindre à terme 60% », a déclaré le ministre lors d’une visite à l’unité industrielle Irizar Maroc, adjudicataire de la fourniture de 200 autobus destinés à la ville de Casablanca.

« Tout cela a été fait grâce à l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI qui a souhaité que les entreprises marocaines participent aux appels d’offre nationaux », a souligné M. Elalamy. Irizar a remporté une commande de 200 bus de l’appel d’offre relatif au transport urbain à Casablanca, dont 60 bus ont été déjà achevés.

« Il n’est pas normal que le Maroc continue à acheter des bus fabriqués à l’étranger et qu’il n’exporte pas des bus extrêmement compétitifs » de haute qualité, à l’instar de ceux assemblés par Irizar, a plaidé le ministre, réitérant son engagement à accompagner l’industrie marocaine pour monter en capacité et en compétence.

Au Maroc, le secteur du poids lourd compte des producteurs de bus, d’autocars, de semi-remorques et de camions, répartis en trois grandes activités principales: assemblage, carrosserie et distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *