La DGSN traque les contenus numériques discriminatoires et incitant à la haine

La police de Fès a interpellé, jeudi, un jeune de 21 ans pour diffusion d’un contenu numérique incitant ouvertement à la haine et aux crimes contre des personnes et des biens, le jour même de l’arrestation à Casablanca d’un autre jeune de 28 ans pour des motifs similaires.

A Fès, les services de veille informatique de la sûreté nationale avaient observé la publication d’une séquence vidéo en direct sur Facebook, incitant à commettre des crimes contre les individus et les biens et à porter atteinte aux fondements de la sécurité et de l’ordre publics, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Dans un communiqué, la DGSN précise que les investigations de terrain ont permis d’identifier la personne à l’origine de ces contenus violents.

Le jour même à Casablanca, la DGSN avait repéré des publications diffusées sur les réseaux sociaux, dans lesquels le suspect incitait une personne à commettre des meurtres contre des catégories précises de citoyens, sur la base de critères discriminatoires fondés sur le sexe et la couleur.

Ces crimes avaient pour objectifs de porter atteinte à l’ordre public et de faciliter la perpétration de crimes supplémentaires contre les fonds et les biens, précise la DGSN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *