CMC: Le plus urgent pour les entreprises est de s’adapter à la crise

Face aux multiples défis, les entreprises devraient s’adapter aux nouvelles conditions qu’impose la crise liée au nouveau coronavirus (covid-19) et qui est à la fois sanitaire et économique, souligne le Centre marocain de conjoncture (CMC).

« De nombreuses entreprises ont cessé temporairement ou définitivement leurs activités. Des milliers d’emplois ont été perdus. Dans ce contexte incertain, le processus actuel de production fait face à de multiples défis, indique le CMC dans un communiqué sur la parution du n°325 de sa publication mensuelle « Maroc Conjoncture ».

Le premier et « le plus urgent est de s’adapter aux nouvelles conditions qu’impose cette crise, d’abord sanitaire puis économique, qui prend de plus en plus d’ampleur ».

Dans cette publication, qui consacre un spécial aux « entreprises: Défis et mesures de l’après-pandémie du covid-19 », le Centre fait observer que la crise engendrée par ce virus a asphyxié plusieurs pans de l’économie et bouleversé le monde entier et continue de susciter de nombreuses inquiétudes.

« Mais au-delà des dommages qu’elle a causés, une réflexion sur l’après crise est nécessaire. Celle-ci doit chercher à rendre le tissu productif national plus efficace et plus agile pour s’adapter aux changements qui s’opèrent dans son environnement surtout qu’à l’avenir rien ne sera plus comme avant », estime le CMC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *