Début du rapatriement de quelque 300 Marocains de Sebta

Un premier groupe de Marocains bloqués à Sebta a été rapatrié vendredi à partir de 9H, dans une opération qui devrait se poursuivre au cours des prochains jours en vue de rapatrier quelque 300 nationaux bloqués depuis la fermeture des frontières à cause de la pandémie du Covid-19.

Le premier bus est arrivé de la ville occupée avec plusieurs Marocains à bord, qui ont été ensuite accueillis dans des résidences touristiques de Mdiq et de Fnideq pour y passer la quarantaine.

Beaucoup parmi les 300 personnes inscrites sur la liste pour être rapatriées sont des travailleurs et des touristes, dont plusieurs femmes.

Ce rapatriement intervient après celui commencé, il y a une semaine, d’environ 500 Marocains qui étaient bloqués dans l’autre enclave occupée à Melilla, depuis la mi-mars.

Ces deux opérations alimentent les espoirs de plus de 31.000 Marocains d’être rapatriés le plus rapidement possible, alors que le chef de gouvernement, Saad Eddine El Otmani avait affirmé, mercredi, que les scenarios du rapatriement étaient « fin prêts ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *