L’ONSSA retire l’autorisation de 27 unités avicoles

Les contrôles sanitaires menés par l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) ont abouti, durant les quatre premiers mois de l’année, à la suspension provisoire de l’activité de 36 unités avicoles et au retrait de l’autorisation d’exercice de 27 autres.

Par ailleurs, 4.935 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation ont été détruites ou refoulées durant la même période, selon un communiqué de l’ONSSA.

La destruction ou le refoulement de ces produits impropres à la consommation sont notamment dus à leur origine inconnue, au non-respect des conditions de conservation et de stockage, à l’expiration de la péremption ou au non-respect de l’étiquetage.

A l’importation, l’Office précise que ses services vétérinaires ont contrôlé tous les animaux importés, dont 19.117 têtes de bovins et plus de 3,2 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour.

De même, plus de 1,1 million de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés, selon le communiqué.

A l’exportation, plus de 1,7 million de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 77.156 certificats sanitaires et phytosanitaires.

Aussi, et pour faciliter l’exportation des végétaux et produits végétaux, l’ONSSA a procédé depuis mars 2020, à la dématérialisation du processus de certification phytosanitaire à l’exportation de ces produits. Ainsi, les demandes des opérateurs et la certification phytosanitaire se font désormais à travers le système d’information de l’ONSSA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *