Grande percée scientifique à la NASA sous la conduite du Marocain Kamal Oudrhiri

Le scientifique marocain Kamal Oudrhiri a mené avec succès une mission inédite de l’Agence spatiale américaine (NASA), en dirigeant une prestigieuse équipe multidisciplinaire composée, entre autres, de trois lauréats du prix Nobel et de deux astronautes, pour l’étude des phénomènes quantiques dans l’espace et leurs applications technologiques.

La nouvelle percée qui permet d’étudier les plus petits atomes dans l’environnement le plus froid possible, constitue un jalon important en physique fondamentale.

L’équipe de Kamal Oudrhiri ouvre en effet la voie à des recherches scientifiques dans des domaines aussi importants en physique que la nature de la gravité quantique, la matière noire et l’énergie noire, les ondes gravitationnelles. Les applications plus pratiques concernent la navigation des vaisseaux spatiaux et la prospection de minéraux souterrains sur d’autres planètes.

En reconnaissance au travail dirigé par le scientifique marocain, l’Institut américain d’aéronautique et d’astronautique (AIAA) remettra à l’équipe du Cold Atom Lab le prix 2020 des sciences spatiales lors d’une conférence en novembre prochain.

L’équipe a été reconnue pour le « leadership démontré dans les enquêtes scientifiques innovantes associées aux missions scientifiques spatiales » au terme de son travail « pour le développement et la livraison du laboratoire hautement innovant d’atomes froids à l’ISS et pour les réalisations scientifiques pionnières. »

Ce travail pionnier a été rendu possible par le développement et la mise à niveau du Laboratoire installé depuis 2018 dans la station spatiale internationale.

« Avec cette mise à niveau, nous avons remplacé rien moins que le cœur du Cold Atom Lab », a déclaré Kamal Oudrhiri qui travaille à la NASA depuis une vingtaine d’années, et joué un rôle clé dans de multiples missions notamment celles liées aux engins d’exploration de Mars (« Curiosity », « Rovers », « Spirit » et « Opportunity ») en passant par les missions internationales « Cassini » pour la planète Saturne, « Grail » pour la lune et « Juno » pour Jupiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *