Émigration clandestine: Arrestation de 45 Subsahariens à Dakhla

Des sources sécuritaires ont affirmé que 45 candidats à l’émigration clandestine, originaires des pays d’Afrique subsaharienne, ont été arrêtés mardi au village de pêcheurs d’Imoutlane, situé au nord de Dakhla.

Les migrants ont été appréhendés par les éléments de la Gendarmerie royale, dans le cadre des opérations de ratissage menées régulièrement pour lutter contre l’émigration clandestine, ajoute-t-on de mêmes sources, précisant qu’une grande quantité de carburant et des moyens logistiques ont été saisis.

De son côté, la police de Laâyoune a arrêté, mardi soir, sur la base d’informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), cinq individus pour liens présumés avec un réseau d’organisation de la migration illégale et la traite des êtres humains.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les suspects, dont un Marocain et quatre ressortissants subsahariens, ont été appréhendés en flagrant délit de préparation d’une opération d’immigration clandestine au profit de onze candidats étrangers, parmi lesquels trois femmes et deux enfants, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Du matériels et des équipements utilisés dans l’organisation de l’émigration clandestine ont été saisis, notamment un zodiac, des jerricans, des plaques d’immatriculation falsifiées marocaines et étrangères et un GPS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *