Tennis de table: Le Maroc se retire de deux compétitions en Algérie

La Fédération royale marocaine de tennis de table a décidé de se retirer immédiatement du championnat de la Zone 1 (Afrique du nord) et du championnat du monde individuel qui se tiennent dans la ville algérienne d’Oran, ainsi que de la réunion tenue en marge de ce championnat et ce, pour protester contre les agissements visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume.

La Fédération royale marocaine de tennis de table a rappelé, dans un communiqué, avoir reçu une invitation pour prendre part à cette compétition, organisée du 19 au 22 décembre, ainsi qu’à une réunion de la Zone 1 et de l’Union maghrébine de tennis de Table, à laquelle elle a répondu favorablement, « dans le cadre de sa politique visant à soutenir cette instance sportive régionale ».

A cette fin, la Fédération a décidé de faire participer deux joueurs marocains à cette compétition, et de dépêcher un membre du bureau directeur prendre part à l’assemblée générale de la zone 1 d’Afrique du nord. Mais, à son arrivée au lieu devant abriter cet événement sportif, le représentant du bureau directeur de la Fédération a constaté que le logo de cette édition du championnat présente une carte du Royaume tronquée des provinces du sud, affichant à leur place le drapeau de la pseudo « rasd », indique le communiqué.

Indigné par cette attitude, le représentant de la Fédération royale marocaine a fait part de ses vives protestations et adressé une lettre à ce sujet au président de la Zone 1 africaine et aux organisateurs, poursuit le communiqué.

La Fédération, qui affirme que l’intégrité territoriale est une ligne rouge à l’encontre de laquelle elle ne tolérera aucune atteinte par quiconque, a décidé d’engager toutes les démarches auprès des instances régionales, continentales et internationales pour condamner cet acte irresponsable, conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *