Sahara: La Jamaïque confirme l’effritement du polisario aux Caraïbes

La Jamaïque réitère sa décision de retirer sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et soutient les efforts des Nations unies visant à trouver une solution durable au conflit du Sahara, a déclaré mercredi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur jamaïcaine, Kamina Johnson Smith.

La Jamaïque maintient sa position prise en 2016 et réitère sa décision de retirer sa reconnaissance de la pseudo « rasd », a indiqué Kamina Johnson Smith dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

La plupart des pays des Caraïbes ont « changé de position quant à la question du Sahara marocain en retirant leur reconnaissance de la fantomatique rasd », a précisé, de son côté, Nasser Bourita, précisant que 11 pays sur 14 ne reconnaissent plus cette entité.

La décision de la Jamaïque intervient le jour même de l’annonce, par le Lesotho, de la suspension de toutes les décisions et déclarations antérieures sur le Sahara et l’entité fictive de la rasd, infligeant un nouveau coup dur au polisario qui enchaîne les revers diplomatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *