Benchaâboun à Istanbul pour la conférence de l’OCI sur l’investissement

Il est important pour les pays islamiques de favoriser l’émergence d’un espace régional qui leur permettrait de s’intégrer dans les chaînes de valeur mondiales, a estimé dimanche à Istanbul, le ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun qui conduit une délégation marocaine à une conférence de deux jours organisée par l’OCI en Turquie.

Intervenant à l’ouverture de cette conférence de haut niveau de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) sur l’investissement dans les secteurs public et privé, Mohamed Benchaâboun a relevé l’importance d’évaluer le processus d’intégration économique entre les pays islamiques, indiquant que cette conférence intervient dans une conjoncture mondiale marquée par une escalade de tensions commerciales et de risques géopolitiques.

M. Benchaâboun a présenté l’expérience du Maroc en matière de renforcement de l’attractivité des investissements étrangers qui connaissent une croissance continue, notamment dans les domaines de l’industrie automobile, l’aéronautique et les énergies renouvelables.

Ces résultats sont le fruit des réformes structurelles qui consistent à renforcer la stabilité macroéconomique et à améliorer le climat des affaires, a souligné le ministre.

Le programme de la conférence, organisée en collaboration avec la Banque islamique de développement (BID), prévoit des débats de haut niveau sur des questions liées notamment aux sources innovantes de financement du développement du secteur privé

Parrainée par le Bureau d’investissement de la présidence turque, la conférence se penche également sur la dynamique du secteur privé pour renforcer les flux d’investissement dans les pays membres de l’OCI et sur le rôle de l’écosystème de la Business intelligence afin de faire face à la révolution des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *