Pour le commandant d’AFRICOM, le Maroc est un « partenaire solide »

Pour le Général d’armée Stephen Townsend, Commandant le Commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM), qui était en visite jeudi à Rabat, le Maroc est un « partenaire solide dans la lutte antiterroriste et un leader régional en matière de sécurité ».

Au cours de cette visite officielle, le Commandant de l’AFRICOM s’est entretenu avec le ministre délégué à l’Administration de la Défense Nationale, Abdeltif Loudyi, ainsi qu’avec le Général de Corps d’Armée, Inspecteur Général des FAR Abdelfattah Louarak. Des discussions « excellentes » qui ont porté sur la coopération en matière de lutte anti-terroriste et les questions d’intérêt commun, a expliqué le Général Townsend.

Les relations entre le Maroc et les États-Unis « reposent sur un engagement mutuel en faveur de la sécurité et du développement durable dans la région », a ajouté le Général Townsend lors d’un point de presse à l’issue de ces entretiens.

Nommé dernièrement à la tête de l’AFRICOM, le Général Townsend s’est félicité de la « coopération excellente » du Maroc avec le Commandement américain en Afrique, qui « se réjouit de poursuivre sa collaboration avec le Royaume en faveur de la sécurité et de la stabilité régionales ».

Au-delà d’assurer la sécurité de ses propres frontières, le Maroc « apporte la sécurité à l’ensemble de l’Afrique » à travers les formations et les opérations de maintien de la paix, a souligné le Haut gradé US.

Au sujet de l’instabilité au Sahel, les États-Unis « partagent les préoccupations du Maroc », a indiqué le général américain, se félicitant des efforts du Maroc en matière de lutte anti-terroriste.

Outre la coopération du Maroc dans le cadre des missions de maintien de la paix dans plusieurs régions du monde, le général US a salué la participation du Maroc à l’exercice African Lion, le « plus grand exercice de l’AFRICOM », que le Maroc accueille depuis plusieurs années. Le prochain exercice verra la participation de près de 3.000 participants issus de 21 pays partenaires, dont au moins huit africains.

Il a, par ailleurs, exprimé sa « grande appréciation du partenariat solide du Maroc avec les États-Unis », rappelant que le Royaume a été l’un des premiers alliés des États-Unis à la fin du 18ème siècle. « Il était l’un des premiers pays à signer un accord avec les États-Unis. Notre partenariat est vieux de plus de 240 ans », a rappelé le Général Townsend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *