TICAD: Nouveau revers pour le polisario, le Japon réaffirme qu’il ne reconnaît pas la rasd

A la veille de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD-VII), prévue du 28 au 30 août à Yokohama, le Japon a de nouveau infligé un revers au polisario en affirmant dimanche ne pas reconnaître le « Sahara occidental » comme Etat.

Directeur Général du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au Ministère japonais des Affaires étrangères, l’Ambassadeur Katsuhiko Takahashi, a réitéré la position constante et immuable de non reconnaissance de la pseudo « rasd » par le Japon.

Le Japon estime que la question du Sahara devrait être résolue de manière pacifique à travers le dialogue entre les parties concernées, a assuré le diplomate japonais, dont le pays adopte la position des principales puissances : États Unis, Union européenne ainsi que de nombreux pays en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

Katsuhiko Takahashi a également souligné le rôle important du Maroc dans la région, ce qui contribue de manière significative au développement et à la stabilité de la région MENA.

Le Japon attache une grande valeur au partenariat avec le Maroc, a ajouté le diplomate japonais pour qui, le Maroc sert de passerelle vers l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

Son avantage géographique et son fort potentiel économique ont beaucoup intéressé les entreprises japonaises, a ajouté Katsuhiko Takahashi, précisant que le Maroc a attiré le deuxième plus grand nombre d’entreprises japonaises (69) en Afrique, et ce nombre devrait augmenter.

C’est dans cet esprit que le Japon apprécie hautement la contribution substantielle du Maroc au processus de la TICAD, a souligné le diplomate japonais, rappelant dans ce sens que le Japon et le Maroc ont mis en place un cadre de coopération pour booster le développement dans d’autres pays africains. Cette coopération est un thème important dans le processus de la TICAD, a-t-il insisté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *