Plus de 5 MMDH de financement public aux associations

Le financement public aux associations a atteint 5,1 milliards de dirhams (MMDH) en 2017, avec un cumul de 13,7 MMDH entre 2015 et 2017, a affirmé mercredi à Rabat, Mustapha El Khalfi, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile.

Rien qu’en 2017, le financement public consacré aux associations a enregistré une augmentation d’un milliard de dirhams, alloués à environ 2.500 associations, a ajouté le ministre, également porte-parole du gouvernement.

Plusieurs programmes ont été mis en place, en particulier la nouvelle stratégie de l’Agence nationale de lutte contre l’analphabétisme (ANLCA), qui a mobilisé près de 400 millions de dirhams au profit de nombreuses associations.

En tout, ce sont 23 départements gouvernementaux qui représentent le principal apport en matière de financement des associations, a relevé le ministre qui présentait les rapports annuels sur le partenariat entre l’Etat et les associations au titre de 2016 et 2017.

Ces importants montants consolident la stratégie de partenariat développée par les pouvoirs publics avec la société civile au Maroc, a expliqué Mustapha El Khalfi, soulignant la nécessité d’accroître ce financement, d’autant plus que l’autofinancement des associations avoisine les 5 MMDH, selon les comptes nationaux du Haut commissariat au plan (HCP).

A cet égard, le partenariat entre l’État et les associations tend à s’intensifier en faisant appel à la logique contractuelle, le nombre de conventions signées et régissant le soutien étant passé de 5.084 en 2016 à 7.759 en 2017, ce qui confirme une ambition grandissante de consacrer la « culture contractuelle », a insisté le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *