Le Maroc rapatrie 8 de ses ressortissants des zones de conflit en Syrie

Les autorités marocaines ont rapatrié, dimanche, un groupe de 8 ressortissants marocains qui se trouvaient dans des zones de conflits en Syrie, dans une opération à caractère humanitaire qui leur a permis de « retourner dans leur pays d’origine en toute sécurité », indique le ministère de l’Intérieur.
Cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la contribution des autorités marocaines compétentes aux efforts internationaux de lutte contre le terrorisme, leur a également permis de s’acquitter de leur responsabilité de protection des nationaux, explique le ministère dans un communiqué.
Les huit rapatriés feront l’objet d’enquêtes judiciaires pour leur implication présumée dans des faits liés au terrorisme, sous la supervision du Parquet compétent, précise le communiqué.
Cette opération de rapatriement intervient alors que les derniers jihadistes du groupe terroriste Daech étaient encerclés dans le village de Baghouz, non loin de la frontière irakienne, par les Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par la coalition internationale menée par les Etats-Unis.
Les pays occidentaux qui ont des ressortissants ayant combattu dans les rangs de Daech sont très divisés sur la question de ceux qu’ils désignent désormais de « revenants ». Le Royaume-Uni vient ainsi de déchoir de la nationalité britannique deux autres sœurs placées dans des camps de réfugiés en Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *