Casablanca: 1,3 kg de cocaïne extraits des intestins d’une Congolaise

A Casablanca, 1,365 kg de cocaïne emballés dans 100 capsules ont été extraits des intestins d’une ressortissante congolaise, dernièrement au Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd.

La police de l’aéroport international Mohammed V avait arrêté, le 26 mai 2018, la ressortissante congolaise âgée de 35 ans, à son arrivée à bord d’un vol en provenance de Sao Paulo (Brésil).

Elle avait été ensuite placée sous surveillance médicale au CHU pour extraire les capsules de cocaïne de ses intestins, avant d’être placée en garde à vue à la disposition de l’enquête.

Cette tentative de trafic de cocaïne en provenance d’Amérique Latine est la dernière d’une série d’opérations déjouées par les services de police, dans le cadre du renforcement du contrôle frontalier pour lutter contre le trafic international de drogues et de psychotropes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *