UA : le Botswana et les Îles Comores soutiennent le retour du Maroc

Le Botswana et les Îles Comores ont apporté leur  soutien mardi à la décision du Maroc de reprendre sa place au sein de l’Union Africaine, deux nouveaux soutiens qui interviennent à quelques semaines de la réunion du Sommet de l’UA devant entériner ce retour.

A l’issue d’un entretien à Rabat avec son homologue Salaheddine Mezouar, la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Botswana, Pelonomi Venson, a réitéré le soutien de son pays à la décision du Maroc. « Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous parviendrons à minimiser les obstacles entravant la quête de bonnes opportunités de vie pour nos peuples », a souligné Venson dans une déclaration à la presse.

Pelonomi Venson a précisé avoir abordé avec le chef de la diplomatie marocaine « divers aspects de la coopération entre le Maroc et le Botswana, le but étant de raffermir et de faire fructifier cette coopération de manière à servir les intérêts de nos deux peuples respectifs ».

De son côté, Fahmi Said Ibrahim, le ministre d’État comorien, ministre de la Justice, des Affaires islamiques, des Administrations publiques et des Droits Humains, a souligné que son pays attendait « impatiemment » le retour du Maroc à l’UA.

Dans une déclaration à la presse à l’issue d’un entretien, également mardi à Rabat, avec  Salaheddine Mezouar, le ministre d’État des Îles Comores a souligné le rôle « majeur » du Maroc en Afrique dans le cadre de la coopération avec les autres pays africains. Fahmi Said Ibrahim a également réaffirmé le soutien « ferme et indéfectible » de son pays à la « juste » cause du Maroc sur son Sahara et à l’intégrité territoriale du Royaume.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *