Long entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le président Poutine

Le roi Mohammed VI a eu un long entretien téléphonique, mardi, avec le président Russe Vladimir Poutine, un entretien qui intervient un mois après la visite du souverain en Russie à la mi-mars.

poutine-m6Au cours de cet entretien, les deux chefs d’Etat ont réitéré leur pleine satisfaction des résultats de la récente visite royale à Moscou, qui a ouvert une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays et consacré l’établissement d’un Partenariat Stratégique Renforcé, indique un communiqué du Cabinet Royal.

Le souverain et le président Russe se sont félicités de l’avancement dans la mise en œuvre des différents segments de ce partenariat et de l’engagement des responsables des deux pays d’assurer sa pleine concrétisation dans ses volets économique et culturel, politique et sécuritaire.

Le roi Mohammed VI et le président Russe ont marqué leur forte préoccupation face aux dernières évolutions de la question du Sahara telles qu’enregistrées au niveau du secrétariat des Nations Unies. Ils ont décidé de renforcer leur coordination et de maintenir un contact permanent à ce sujet, afin d’aboutir, à l’échéance du mois d’avril, à un résultat équilibré et productif.

Les deux chefs d’Etat se sont également félicités de la qualité de la concertation politique entre les deux pays et procédé dans ce cadre, lors de cet entretien, à un examen des différentes questions d’ordre régional et international, notamment celles liées à la situation au Machrek et au Maghreb, précise le communiqué.

La déclaration publiée à l’issue de la visite du souverain en Russie, indiquait que la Russie et le Maroc sont opposés à toute « sortie des paramètres déjà définis dans les résolutions actuelles du Conseil de sécurité » pour la recherche d’une solution à la question du Sahara.

« La Fédération de Russie et le Royaume du Maroc ne soutiennent aucune tentation d’accélération ou de précipitation dans la conduite du processus politique, ni aucune sortie des paramètres déjà définis dans les résolutions actuelles du Conseil de sécurité » pour la recherche d’une solution à la question du Sahara, soulignait la « Déclaration sur le Partenariat Stratégique Approfondi » entre la Russie et le Maroc.

Bien plus, la Russie « tient dûment compte de la position du Royaume du Maroc concernant le règlement de ce problème », précisait la déclaration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *