Les enseignants stagiaires dans l’attente de Benkirane

stagiairesAlors que les informations se multiplient sur une rencontre vendredi entre le chef du gouvernement et les enseignants stagiaires en grève, la question se pose de savoir si elle parviendra à éviter l’enlisement d’une situation où se banalisent les sit-in et les interventions des forces de l’ordre.

Plus grave, la poursuite de ce bras de fer se traduit par une perte de temps précieux dans la formation des enseignants pour la prochaine rentrée scolaire.

Jusqu’à présent, les précédentes rencontres ont achoppé sur la question du recrutement des 10.000 enseignants en formation en une seule fois. Le gouvernement a proposé d’opérer les recrutements en deux étapes, pour des considérations budgétaires compréhensibles.

Une position que rejettent obstinément les enseignants grévistes, dont une partie a de nouveau manifesté jeudi à Casablanca, avant d’être dispersée par la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *