BERD : 200 millions d’euros pour Nador West Med

La future configuration de la façade méditerranéenne du Maroc est en train de prendre forme, avec le complexe portuaire Nador West Med qui vient de recevoir un précieux financement de 200 millions d’euros de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

nador-projet

Après le port de Tanger-Med et le fort potentiel en investissements et en activités qu’il a généré, Nador West Med est appelé à jouer un rôle similaire dans la partie orientale de la façade méditerranéenne marocaine. Un projet d’avenir dont le financement implique également la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES).

Pour la BERD, c’est la directrice générale de la Région Sud Est de la Méditerranée (SEMED) à la banque européenne, Hildegard Gacek, qui a signé jeudi les contrats de prêt et de garantie avec le directeur général de Nador West Med, Mohamed Jamal Benjelloun.

Pour le ministre des finances, Mohamed Boussaid, qui a présidé la cérémonie, ce projet devrait renforcer la place du Maroc dans les flux du commerce mondial. Ceci, au moment où le port Tanger-Med a propulsé le Maroc aux premiers rangs du transport maritime en méditerranée.

De son côté, Jamal Benjelloun a expliqué que ce complexe, outre sa vocation portuaire et logistique, est appelé à stimuler l’installation de diverses industries. Plus de 100.000 emplois directs, indirects et induits devraient être crées à l’horizon 2034.

Une projection confirmée par la responsable de la BERD Hildegard Gacek, pour qui « le financement des infrastructures de ce nouveau port est la base pour la création et l’encouragement des industries à s’installer à Nador et dans la région ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *