PJD : les nouvelles tâches d’Aftati

Aftati est de retour. Le rappel du trublion député du parti islamiste sur le devant de la scène du PJD intervient dans le sillage de la passe d’armes entre le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le ministre de l’Agriculture Aziz Akhennouch.

aftatiAbdelaziz Aftati a menacé de s’opposer à l’article du PLF 2016 qui permet au ministre de l’Agriculture de devenir l’ordonnateur du Fonds pour le développement rural et des zones de montagne, à la place du chef du gouvernement. Aftati promet que les choses ne se passeront pas comme ça lors des débats en commission parlementaire.

Cette sortie du député islamiste connu pour son ton querelleur, n’est pas isolée. Après le désistement de son collègue Abdelali Hamieddine de la présidence du Groupe du parti islamiste à la chambre des Conseillers, Aftati a pointé des « pressions de l’Etat profond ».

Il s’est également attiré les foudres du PAM, qui vient de lui intenter un procès après les accusations d’Aftati contre un élu du Parti Authenticité et Modernité à Oujda, qu’il accusé d’être un « Escobar de la drogue ».

Ainsi, après avoir été obligé de faire profil bas pendant des mois, Aftati semble avoir été absous par son parti, et confirme son retour avec le bagou toujours plus fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *