Mawazine continue d’éclairer les nuits de Rabat

mawazineLe festival Mawazine Rythmes du Monde qui porte bien son nom cosmopolite, ne cesse de gagner en popularité. Les diverses scènes montées à l’occasion dans la capitale drainent chaque soir des dizaines de milliers de spectateurs, tous âges confondus.
C’est vrai que les plus grands artistes fréquentent la grand-messe musicale de Rabat, qui en est à sa 13ème édition cette année. Justin Timberlake, Alicia Keys, Jason Derülo ou le maestro Stromae sont au rendez-vous cette semaine. Le talentueux artiste belgo-rwandais a même réussi à rassembler plus de 180.000 spectateurs au Souissi. Les autres scènes de Rabat et Salé présentent des artistes tout aussi éclectiques d’Afrique, du Maghreb, d’Asie, du Moyen orient. Carole Samaha, Nancy Ajram, , Saida Charaf, Larsad, etc.
Les années précédentes ont aussi vu défiler des sommités de la musique mondiale. Santana, Rihanna, Sting, Stevie Wonder, Scorpions, George Benson. Les artistes africains ne sont pas en reste: Cesaria Evora, Mory Kanté, Youssou N’dour ont tous arpenté les scènes de Mawazine. La musique arabe et marocaine ont aussi été représentées par des dizaines de grands noms comme Hussain Aljassmi, Majda Roumi, Naima Samih …
Comme on dit, la musique ignore les frontières, qu’elles soient géographiques ou culturelles. Et c’est dans ce sens que l’association Maroc Cultures qui a été derrière le lancement de Mawazine en 2001, a visé juste. En offrant au public une ouverture sur les rythmes et les musiques des quatre coins de la planète, Mawazine n’a fait que stimuler la convivialité et la largeur d’esprit qui caractérisent le tempérament des marocains.
La réussite de Mawazine ne doit se mesurer qu’à l’aune des dizaines de milliers de spectateurs qui y font le déplacement chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *