Pari réussi pour Sijilmassi à Barcelone

forum-barceloneLe premier forum économique organisé par l’Union pour la Méditerranée (UPM) a tenu toutes ses promesses, avec la présence à Barcelone de nombreux ministres des pays  membres du Dialogue 5+5, qui regroupe dix Etats (France, Espagne, Italie, Portugal, Malte côté européen, et Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie côté maghrébin).
Outre Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol et Fathallah Sijilmassi, le secrétaire général de l’UPM, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et son homologue marocain Salaheddine Mezouar étaient également de la partie. Toutefois, les diplomates n’étaient pas les seuls présents à l’ouverture de la rencontre, le 23 octobre, dans la capitale catalane. Le Forum qui s’inscrit dans l’objectif d’encourager la coopération entre les pays des deux rives de la méditerranée occidentale, réunit quelque 300 personnes, parmi lesquelles de nombreux chefs d’entreprises. Des représentants du patronat maghrébin étaient également présents en force à Barcelone. L’occasion rêvée d’annoncer la création de l’Union maghrébine des Employeurs (UME). Ce n’est pas trop tôt, l’UME voit en effet le jour un quart de siècle après sa grande sœur politique, l’UMA.
Pourtant, la création de l’UME en cette période de crise, traduit le souci des investisseurs maghrébins de relever les défis qui se posent indifféremment aux cinq pays du Maghreb en matière de croissance économique et d’emploi. Les cinq organisations patronales (CGEM, UTICA, CAP, CPL, UNPM) ont, dans la foulée, annoncé la prochaine création de l’Union maghrébine du commerce et de l’investissement (UMCI). L’objectif est de donner une vigoureuse impulsion aux échanges commerciaux entre les cinq pays de la région, qui sont aujourd’hui à un niveau insignifiant.
La création de l’UMCI devrait être entérinée le 17 février 2014 à Marrakech, à l’occasion du 3ème Forum maghrébin des employeurs. L’hôte de la rencontre maghrébine sera alors Meryem Bensalah, la présidente de la CGEM, la confédération patronale marocaine qui préside actuellement l’Union maghrébine des employeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *