Plan Maroc Vert : nouveau coup de pouce de la BM

Plan Maroc Vert nouveau coup de pouce de la BMUn nouveau coup de pouce vient d’être donné au Plan Maroc Vert par la Banque Mondiale, avec un prêt de 203 millions de dollars qui a été injecté pour la modernisation du secteur agricole.

La BM a déjà accordé au Maroc un autre prêt de ce genre en mars 2011. L’institution de Bretton Woods affirme vouloir accompagner le Royaume dans la transformation de son secteur agroalimentaire. Un secteur destiné à devenir « une source stable de croissance, de concurrence et de développement économique ». Cela passe par le soutien au Maroc pour atteindre son objectif de doubler la valeur ajoutée dans le secteur agricole et de créer 1,5 million d’emplois d’ici 2020. Pour Simon Gray, le directeur du département Maghreb à la BM, l’institution financière mondiale part du constant que « le Plan Maroc Vert est un programme global conçu pour faire face à des défis cruciaux comme la sécurité alimentaire et l’intégration du Maroc dans l’économie mondiale ». Le prêt actuel comporte aussi la mise en place de nouveaux modèles de gestion, qui permettront d’améliorer la qualité des services des marchés de gros et des abattoirs du pays. Un processus qui devrait aider les agriculteurs à mieux commercialiser leurs produits et aux consommateurs d’avoir accès à des produits de meilleure qualité.

Le prêt de la BM devrait également profiter à l’irrigation, dont le poids dans le secteur agricole impose une meilleure gestion des infrastructures hydro-agricoles. Xavier Chauvot de Beauchêne, chef de projet à la Banque mondiale, estime que la réforme des systèmes d’irrigation revêt « une importance particulière ». Elle conduira à la mise en place d’un « nouveau modèle qui renforcera l’efficacité de la gestion et de l’utilisation de l’eau ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *