Le projet de dessalement d’Agadir fournira l’eau potable à 1,6 millions d’habitants

Le projet de dessalement d’eau de mer d’Agadir permettra de réaliser l’une des plus grandes stations de dessalement dans la région méditerranéenne et en Afrique, avec une capacité de 275.000 mètres cube (m3) par jour, dont 150.000 d’eau potable destinée à 1.600.000 habitants.

Les chiffres ont été dévoilés par le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, à l’occasion du lancement jeudi, par le Roi Mohammed VI, des travaux de réalisation du réseau d’irrigation à partir de la Station de dessalement d’eau de mer d’Agadir.

Abderrahim El Hafidi a insisté sur le souci de la maîtrise du coût de production dans la nouvelle station, qui est réduit à près 43%, alors que généralement, le mètre cube produit à partir du dessalement de l’eau de mer a un coût très élevé au niveau mondial.

Parmi les facteurs qui permettent cette maîtrise importante des coûts, le raccordement de la station de dessalement à un parc éolien, a souligné le responsable de l’ONEE, rappelant que le « Maroc a un potentiel renouvelable très puissant et qu’il est l’un des rares pays à produire de l’énergie à partir de l’éolien avec un coût très optimisé ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *