Tariq Ramadan enfoncé par les accusations de viol de deux autres femmes

Tariq Ramadan n’en a pas fini avec les procès après sa mise en examen jeudi pour le viol de deux autres femmes, qui s’ajoutent aux deux précédentes accusations devant la justice française.

Ce nouveau rebondissement intervient après que le parquet de Paris a élargi l’enquête à trois potentielles victimes de l’islamologue de 57 ans, déjà mis en examen pour deux autres viols.

Me Emmanuel Marsigny, l’avocat de Tariq Ramadan dénonce une « volonté de poursuivre Tariq Ramadan coûte que coûte, et ce contre les évidences».

L’avocat rappelle que «la première femme visée a elle-même déclaré que les relations avaient été  »consenties » et que l’autre femme ne s’est jamais plainte des deux rencontres (avec l’islamologue) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *