Fnideq: La saisie de 18.000 comprimés psychotropes fait tomber les principaux fournisseurs

La police de Tétouan a arrêté mercredi soir un jeune de 20 et sa mère, pour soupçons d’être les principaux fournisseurs de l’individu interpellé, la veille, en possession de 18.000 comprimés psychotropes de type Rivotril.

Le jeune a été interpellé près de son domicile au quartier Sidi Boughaba à Fnideq, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les perquisitions ont permis la saisie chez lui de 7.020 comprimés Rivotril, en plus de 50.000 DH soupçonnés d’être issus du trafic de ces comprimés psychotropes.

Sa mère, âgée de 48 ans, a également été arrêtée. Elle faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national émis par les services de la police judiciaire de Casablanca, pour son implication dans des actes criminels similaires, ajoute la DGSN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *