Migration, terrorisme et sécurité au menu des entretiens Abdelouafi Laftit- Grande-Marlaska

Le ministre de l’Intérieur espagnol, Fernando Grande-Marlaska, s’est entretenu jeudi à Rabat, avec son homologue marocain, Abdelouafi Laftit, et s’est félicité à cette occasion de la coopération entre le Maroc et l’Espagne dans la lutte contre l’émigration clandestine et le terrorisme.

Les deux pays ont réussi à réduire de plus de 50% les vagues de migrants clandestins grâce à leur « importante coopération » dans la lutte contre les réseaux de traite des êtres humains, a indiqué le responsable espagnol, rappelant également les opérations de sauvetage en mer des candidats à l’immigration irrégulière.

En matière de lutte anti-terroriste, la coopération bilatérale a permis de mener conjointement plus de vingt opérations depuis 2014, a précisé Fernando Grande-Marlaska.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cet entretien, il a également souligné l’étroite coopération bilatérale dans la lutte contre le trafic de drogues et les réseaux criminels.

Cette rencontre a été l’occasion de faire le point sur la coopération entre les deux royaumes sur l’année passée et les perspectives de coopération pour l’année à venir, a pour sa part indiqué Abdelouafi Laftit.

« Nous sommes en parfaite harmonie sur la quasi-totalité des points, et nous continuons à travailler ensemble pour une coopération dans tous les domaines qui intéressent nos deux pays », a ajouté le ministre marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *