Moussalaha: Les 10 ex-détenues graciées reçues à la Fondation Mohammed VI

Dans la continuité du processus de réinsertion sociale et économique des 10 anciennes détenues ayant bénéficié de la grâce royale après leur engagement dans le programme « Moussalaha » (Réconciliation), la Fondation Mohammed VI pour la Réinsertion des Détenus a organisé, mercredi à Rabat, une cérémonie à l’adresse de ces anciennes extrémistes religieuses condamnées dans des affaires de terrorisme.

Ce programme s’articule autour de trois axes: la réconciliation avec soi, la réconciliation avec le texte religieux et la réconciliation avec la société. La rencontre avec les anciennes détenues vise à « construire des ponts de confiance avec ces femmes afin de boucler le cycle de leur prise en charge et réussir une intégration efficace et adéquate, à travers notamment des projets qu’elles géreront plus tard, a indiqué le coordonnateur de la Fondation, Abdelouahed Jamali Idrissi.

« La Fondation Mohammed VI, créée début 2002 par SM le Roi, et dont Il est le président effectif, vise à s’ériger en fer de lance dans l’humanisation de l’espace carcéral, et la promotion des valeurs de citoyenneté et de réintégration (…) pour redonner la chance aux détenus d’apprendre les bonnes valeurs qui prônent la paix au sein de la société », a rappelé le coordonnateur de la Fondation.

Quelque 68 ex-détenus ont bénéficié jusqu’à présent du programme Moussalaha, et font actuellement l’objet d’un accompagnement par les centres régionaux de la Fondation. Plusieurs ont été réintégrés avec succès dans le tissu économique à travers des projets générateurs de revenus après achèvement des démarches d’accompagnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *