Taroudant: L’enseignant de la petite Mariam condamné à 10 mois de prison

L’enseignant accusé d’agression physique contre son élève, la petite Mariam, a été reconnu coupable par le tribunal de première instance de Taroudant, qui l’a condamné lundi soir, à 10 mois de prison, dont six mois avec sursis, et 40.000 dirhams de dédommagement.

Les faits remontent au 7 janvier lorsque des photos de la petite Mariam, avec les yeux au beurre noir ont fait le tour des réseaux sociaux. L’émotion générale a fait son effet et l’enseignant arrêté une semaine plus tard, le 14 janvier.

Bien que l’enseignant ait toujours nié avoir agressé son élève de la commune de Bounrar à Taroudant, il a été poursuivi en état d’arrestation. Son avocat a dénoncé un «dossier fondamentalement entaché de contradictions, notamment les témoignages d’élèves et d’habitants du village».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *