Fès: Arrestation d’un repris de justice avec plus de 6.000 comprimés psychotropes

La police de Fès a arrêté, mercredi matin, un repris de justice en possession de 6.490 comprimés psychotropes, dont 5.860 comprimés d’Ecstasy et 630 de Rivotril, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, ce repris de justice (27 ans) a été interpellé à un point de contrôle routier à l’entrée de Fès à bord d’un autocar en provenance d’une ville du nord du Royaume, précise la DGSN dans un communiqué.

Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les éventuelles ramifications de cette affaire, ajoute le communiqué de la DGSN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *